Loups Rouges

Tome 1 : L'éveil de l'Alpha

Bonjour à tous !

 

Dans l'attente de la sortie imminente du tome 2 de Loups Rouges, voici mon dernier bébé, Miléna, Aventurière Intérimaire !

 

Edité aux éditions Nutty Sheep, ce light novel (roman court illustré) vous raconte les déboires de l'héroïne du jeu lors de ses précédentes missions. Enquête paranormale, humour, créatures loufoques ou merveilleuses...

 

L'e-book est disponible sur le site de l'éditeur au prix de 4.49 €

 

Le livre papier ne sera disponible que sur les salons (prix non encore communiqué).

 

Couverture Milna4c

 

Bonjour à tous,


C'est avec une grande joie et beaucop d'émotion que je vous dévoile l'illustration de la couverture de Loups Rouges, réédité par les Editions Psyché. Peinture réalisée par Hélène Larbaigt, juste sublime :D

J'en profite pour vous annoncer le changement de titre de la série. Au lieu de s'appeler "Sous l'Ombre d'Un-Seul" (qui est trop long à retenir, avouez), ce sera tout simplement "Loups Rouges" :) (eh oui, même moi en coulisse nomme mes petits LR1, LR2, LR3 et LR4, c'est quand même plus simple).
Le premier tome se voit remettre le nom de "L’Éveil de l'Alpha" (qui est assez classieux, merci Psyché Éditions pour le brainstorming, et plus largement pour tout le travail et les conseils apportés au livre *.* c'est juste fabuleux de travailler avec des gens comme vous).

La maquette est en route pour l'imprimerie... le reborn est pour bientôt :D !

Helene-Larbaigt-Loups-Rouges

C'est officiel, j'ai rencontré une éditrice (une vraie) qui va prendre la relève des 2 Encres pour Loups Rouges ! J'ai nommé Psychée Editions, jeune maison tournée vers l'enfance, l'adolescence, l'imaginaire et l'apprentissage, dont l'animal totem est le papillon.

 

Loups Rouges sera donc réédité et relooké pour le primtemps 2016.

Son petit frère le tome 2 suivra dans l'été !

 

Voir leur site internet : http://www.psyche-editions.com/

Oyez oyez, gentes dames et gents damoiseaux, les prouesses des Gatel de Varzy, la plus lutine et médiévale famille de la Nièvre !

En l'espace d'un weekend, en l'honneur des divinités de la terre, du soleil et de la bonne vinasse, ces créatures d'un rang presque mythologique ont su ériger une assemblée d'âmes de toutes contrées et de tous talents : des marionetistes aux écrivains loufoques en passant par les joueurs de pipeau et les forgerons, ils ont su émerveiller les simples mortels venus se livrer en pâture à tous ces esprits déments. Cléments, les dieux nous ont offert beau temps et cotelettes de porc à volonté.

 

Je n'aurais pas assez de bras pour embrasser tous les organisateurs en même temps mais je vous remercie du fond du coeur, pour m'avoir permis de découvrir cette belle région qu'est la vôtre et avoir pu rencontrer (ou revoir) tant de personnes si intéressantes ; auteurs, éditeurs, bédéistes vikings, maîtres du cuir, du fer ou des pierres fines, harpistes aux doigts enchanteurs, et bien évidemment de nouveaux lecteurs ! Alors oui, un grand merci et surtout, je reviendrai avec plaisir pour la prochaine édition :)

 

Ayant oublié mon appareil photo, je n'ai pas beaucoup de clichés à vous mettre sous la dent mais je vous invite à fouiner sur le site du festival ou des photos ne drvaient pas tarder à apparaître, ou à suivre leur page facebook. Pour ceux qui n'étaient pas au festival, je vous invite à découvrir mon nouveau costume : l'elfe cornu des bois :)

 

L'eslfe cornu des bois

L'artefact du grand maître archer du festival : l'arc 55 qui tire tout seul. Une merveille *.*

Prête pour les dédicaces !

Prête pour vos dédicaces !

Le salon du livre

Le salon

Harpiste au salon du livre les Lithaniennes

Et notre talentueux harpiste qui nous a interprété entre autres sérénades les thèmes des tavernes de Skyrim.

 

Crédit photo : Julien Koch

Bonjour à tous !

Vous n'êtes pas sans savoir que ce weekend aura lieu le festival des Lithaniennes, à la fois salon du livre, festival médiéval, fête du fer et lieu de ripailles et spectacles sur le thème du médiéval ou de l'imaginaire.


Chaque auteur s'y est dévoilé, confronté à des questions assez inhabituelles.

 

 

Si j'étais un livre, je serais une de ces encyclopédies-fourre-tout où on trouve tout, sauf ce que l'on cherche, et sans index ! À ouvrir au pif sans savoir sur quoi on va tomber. En d'autres termes, je suis toujours à côté de la plaque.

 

Si j'étais une région, je serais l'Ardèche (comment ça, c'est pas une région ?) parce que c'est sauvage, qu'il y a des montagnes et de la crème de marron.

 

Si j'étais un être fantastique je serais un cerbère (d'après les tests psychologiques ultra développés de facebook). Tant que j'ai le pelage rouge, ça me va.

 

Si j'étais une boisson je serais du jus d'ananas, parce que ça se boit avec tout et que c'est trop bon.

 

Si j'étais une maladie, je serais l'AVH : l'Anthracnose à Virulence Humaine. Une saloperie végétale mutante qui se retrouve catapultée dans le règne animal sans trop comprendre ce qu'elle fait là et refoulée sans pitié par des vaccins pas très partageurs.

 

Si j'étais une vêtement je serais… c'est quoi un vêtement ?

 

Si j'étais Capitaine, je serais insupportable. Parce que je ne sais pas déléguer, et que je voudrais que mon astronef soit im-pe-cable de la poupe à la proue. Et qu'on me prépare des festins exotiques et gargantuesques à chaque repas. Et que, évidemment, on me fasse la vaisselle.

 

Si j'étais un rituel, je serais un truc avec du gui à la lumière de la pleine lune, parce que les nuits sans lune on ne voit rien et c'est pas très pratique. Et le gui, bah… c'est un parasite trop classe alors je veux du gui.

 

Si j'étais une pierre, je serais une gemme de labradorite blanche : la pierre qui protège de soi-même. Parce qu'on ne se méfie jamais assez de soi-même… et que la blanche est plus jolie que la grise.

 

Si j'étais une chaussure, je serais… c'est quoi une chaussure ?

 

Si j'étais un bonbon, je serai de la réglisse. Y'a ceux qui en raffolent, et ceux qui détestent, mais jamais d'entre deux. Moi, je déteste ça.

 

Si j'étais un plat je serais une tarte tatin. Si si, c'est un plat. Avec beaucoup de crème fraîche et de glace à la vanille.

 

Si j'étais un animal, je serais un mélange entre un loup et un chat. Parce que mon subconscient se prend pour un loup, mais pas dans tous les plans quantiques de mon esprit. Et tout le monde sait que les chats ont quelques difficultés à gérer leurs différents plans quantiques… et dans tous les cas j'ai le pelage rouge.

 

Si j'étais un légume du jardin je serais inexistante car biologiquement parlant les légumes sont des fruits. Mais si j'étais un fruit, j'aurais aimé dire que je suis une fraise, malheureusement les fraises ne sont pas des fruits.

 

Si j'étais une baguette magique, la formule qui m'activerait serait : « Elle est où l'ouverture facile ? »

J'aurais voulu être capable d'utiliser le potentiel quantique de la matière pour vivre plusieurs vies en même temps, et laisser mon subconscient gambader dans les forêts pendant que j'essaye de m'intégrer parmi les humains (je suis un virus, je vous rappelle).

 

Si je lui posais la question, le miroir magique me répondrait quarante-deux, évidemment. Mais je cherche encore la question.


Une phrase d'une chanson, de qui ?

« Je voudrais déjà être roi ! » de Simba.


Et en vrai, tu es plutôt gentille ou méchante ?

Hhm… ça dépend de quel côté du katana tu te trouves.

 

A bientôt :) !

Lucile Dumont en dédicaces au salon du livre de TournusSalon du livre de TournusAprès Grésimaginaire, direction un salon du livre plus général mais tout aussi sympathique. Pour ceux qui ne connaissent pas, Tournus est une ville médiévale à mi-chemin entre Dijon et Mâcon, traversée par des cars entiers d'allemands et de japonais, malheureusement guère intéressés par la littérature française... en VO, du moins. Le salon s'est tenu au cellier et réfectoire des Moines, pièces attenantes à l'Abbaye de Tournus. Un cadre privilégié où la fraicheur était la bienvenue.

 

 

Je tiens à remercie toute l'équipe d'organisation, de Claude Poux au jeune Léo en passant par toute la troupe des compteuses (non, pas celles qui content, celles qui comptent... les entrées) : Sacha, Hélène, Ambre, Manon, Melyssa... (Mea culpa si j'en ai oublié une :x vous étiez trop nombreuses !) et suis au regret de briser le mythe si promptement monté que je connaîtrais l'auteur de Fairy Tail. Et je ne parle pas non plus japonais (l'armue d'Erza n'était pas livrée avec le pilote d'installation... je resterai monolingue !). En tout cas merci beaucoup pour votre bonne humeur et toute cette énergie positive dont vous m'avez fait profiter !

 

 

Etaient présents à ce salon le célèbre Zep (auteur de Titeuf), sa dulcinée Mélanie Chappuis ainsi que oh surprise (car il n'était nullement annoncé) Vincent Mallié, illustrateur de la série de BD "La Quête de l'Oiseau du temps" (du moins pour les deux derniers albums). Pour ceux qui n'auraient jamais entendu parler de cette BD (somme toute qui remonte à une trentaine d'années) je vous invite à la découvrir car il s'agit vraiment d'un chef d'oeuvre ! Unique déception, j'ai demancé à Vincent un dessin du fourreux mais il ne savait plus le dessiner... du coup j'ai eu le chevalier Bragon.

Lucile Dumont en dédicaces au salon du livre de Tournus

Au premier plan je vous présente Jeanette, ma super machine à écrire portable qui a fait la guerre !

(et le truc flou à droite, c'est une future lectrice qui parade avec l'épée en photo juste dessous ;)

Photo Frantz Gacogne

 

Lucile Dumont en dédicaces au salon du livre de Tournus

Nouveau goodie fait maison (détaillé dans la rubrique costumes) : le Griffon. Attention spoiler pour ceux qui n'ont pas encore lu le premier tome ;)

Photo Frantz Gacogne

 

Lucile Dumont en dédicaces au salon du livre de Tournus

un petit verre offert par notre animateur/journaliste Pascal Schouwey (on est tenté de le prononcer "Chewie" mais on s'abstiendra) à la table ronde "Comment se lance-t-on dans l'écriture d'un premier roman ?" avec Isabelle Rochet (à gauche) et Armèle Malavallon (à droite).

Photo Clémence Summer

La première édition du salon du livre Grésimaginaire s'est tenue ce weekend à Villard-Bonnod, dans l'Isère. Premier salon du fantastique et de la fantasy dans la région, il était impatiemment attendu par les grenoblois qui sont venus bien plus nombreux que ne l'espérait Pascale Languille, l'organisatrice en chef. Et ils n'ont pas été déçus... Entre lectures musicales, scénettes sur le thème de Han Solo ou de l'évolution de la cacahuète, jeux de plateaux et combats médiévaux, sans parler de la quarantaine d'auteurs pour la plupart costumés, il y avait de quoi faire ! Aucun temps mort dans ce weekend fantastique (c'est le cas de le dire) et la bonne humeur était au rendez-vous.

Un grand merci aux organisateurs, aux Rêv'ailleurs qui nous ont mis une sacré ambiance (et ont mis tout le monde sous LSD (ne vous inquiétez pas, il s'agit d'une tortue en peluche élevée par des chapeaux)), ainsi qu'à la librairie Omerveilles qui m'a accueillie sur leur stand alors que je m'inscrivais à la dernière minute.

 

Pour ceux qui voudraient un résumé de l'ambiance, c'est à partir de la minute 20:15 sur le journal des Alpes :)

 

 Salon Grésimaginaire - photo Valérie SimonBanière du Salon Grésimaginaire - photo Valérie Simon

Combats médiévaux à Grésimaginaire - photo Valérie SimonPrise la main dans le sac, sur le stand de Didier de Vaujany - photo Sylvie arnoux

Fanart Loups rouges - Sonia, 11 ans

 

Merci à ma cousine Sonia (11 ans) pour son super fanart de loup rouge !

Notez le petit coeur à côté : mes loups sont gentils et affectueux, quand ils le veulent bien :)

 

Lucile Dumont - remise de prix des MRF de Maine-et-LoireTous les ans, les Maisons Familliales Rurales du Maine-et-Loire (rejointes par quelques-unes de Vendée et de Mayenne), organisent un prix littéraire où ce sont les jeunes qui élisent leur livre préféré parmis une sélection de 5 romans jeunesse.

J'ai eu la chance cette année d'être sélectionnée. Si je n'ai pas eu celle d'être primée (mon roman était un peu gros, à ce qu'il parait... ça en a découragé plus d'un), je garderai en revanche un très bon souvenir de cette rencontre, où j'ai pu recevoir les commentaire et répondre aux questions d'une centaine de jeunes lecteurs, ainsi que donner l'envie de lire à ceux qui avaient fait un refus d'obstacle (preuve donc, que je suis quelqu'un de présentable).

A vous les jeunes, je vous dis merci ! Continuez à lire, à écrire pour certains et surtout croyez en vos rêves :)

Au plaisir de vous rencontrer de nouveau !

 

Dimanche décoiffant à la salle Galaxie de Saint Denis-lès-Sens ! Organisé par Lydia Mevel, gérante du salon de thé littéraire le Paus'Lecture, ce salon a réuni plus de quarante auteurs de toutes régions pour une journée de partage autour de polars, poésie, parties de jeux de rôle, ateliers créatifs et viennoiseries. Un grand merci à Lydia pour toute son énergie, pour nous avoir nourri, chauffés, installés et cocoonés. Une expérience à reconduire l'année prochaine ! Pour suivre son actualité, c'est par ici : Page facebook du Salon Sens Mil'Pages.

Acier croisé transgénérationnel

Lucile Dumont en cosplay pour présenter Loups Rouges

La Presse était également au rendez-vous.

Article de l'Indépendant 16 décembre 2014

Lucile Dumont en dédicace au Salon du Livre des Pays de l'Ain 2014Pour sa seizième édition, ce Salon du Livre à Attignat fut une réussite : nombre d'auteurs étaient présents et le public est venu en masse sur les coups de 14h, apportant vie et dynamisme à cette petite commune riche de sa culture.

Un grand merci à tous mes lecteurs qui sont venus me demander quand arrivait le second tome, ça fait chaud au coeur ! Je travaille dessus autant que possible, encore un peu de patience.

 

Tryskellia, de Didier de VAUJANY - roman jeunesse heroic fantasyUn grand merci également à Didier de Vaujany pour la photo de mon stand. Amateurs de fantasy (sinon vous ne seriez pas ici), n'hésitez pas à aller faire un tour sur son site pour découvrir Tryskellia, son roman jeunesse d'heroic fantasy.

 

Amis de l'Est de la France, rendez-vous le 22 novembre au Leclerc de Clisson pour leur Salon Littéraire !

Flux d'actualité

Flux RSS